Cosy mystery, Policiers et Thrillers

Rendez-vous avec le danger (Les Détectives du Yorkshire 5), de Julia Chapman

Genre : Policier (Cosy Mystery).
Première édition : 2019 en VF (Date with Danger, 2019 en VO).
Présentation de l’éditeur : « À la suite d’un accident mortel survenu à la foire aux bestiaux de Bruncliffe, le commissaire-priseur Harry Furness engage Samson et Delilah pour mener l’enquête. Mais ce qui semblait n’être qu’une simple vérification de routine prend vite un tour plus sombre quand les détectives découvrent que cet accident a probablement été provoqué…
Ajoutez à cela des vols de moutons, un dangereux chantage et un fermier amoureux, et vous aurez la recette parfaite pour une enquête explosive !
« 

Ma chronique :

Pour le cinquième opus de cette série de cosy mystery, nous retrouvons Delilah et Samson dans la campagne anglaise, au sein d’une petite communauté où l’élevage tient une place importante. Et justement, les vols de troupeaux continuent, menaçant les agriculteurs qui ont déjà du mal à s’en sortir.

Soudain, un contremaître de la salle de vente aux enchères de bétail est découvert mort dans l’enclos des taureaux. Suicide ou meurtre ? L’un des commissaires-priseurs, un ami de Delilah, lui demande d’enquêter avec Samson.

Comme les autres tomes de la série, l’enquête est menée tambour battant, au sein de cette petite ville de province entourée des champs où se passent bien des choses ! Dans cet univers où tout le monde se connaît, on se méfie encore de Samson, surtout depuis qu’on a appris qu’il est suspendu de la police de Londres et sous le coup d’une enquête. Mais avant tout, le promoteur immobilier Rick est impliqué dans des activités illicites et a corrompu le maire, qui est lui-même victime de chantage. L’auteure a pris l’habitude de mêler plusieurs arcs narratifs, qui se croisent souvent et réservent des surprises. Les personnages secondaires sont aussi tous intéressants et apportent du sel à la série.

Quant aux relations entre Delilah et Samson, ils sont de plus en plus attirés l’un par l’autre, mais l’auteure fait un peu trop exprès de faire durer le suspense. J’espère qu’on n’en a pas pour plusieurs tomes à ce rythme-là, car ça finit par être forcé.

La conclusion de l’énigme (qui a tué le contremaître et a volé le bétail) arrive après maints rebondissements, mais cette fois-ci j’ai trouvé que le hasard faisait trop souvent bien les choses, et c’est dommage.

Il n’en reste pas moins une lecture très divertissante et parfaite pour des vacances. C’est avec plaisir que je continue la série.

Autres chroniques dans la blogosphère : signalez-vous en commentaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s