Fantasy, High Fantasy, Jeunesse

Les frontières de glace (la Quête d’Ewilan, tome 2), de Pierre Bottero

Genre : Fantasy, Jeunesse.
Première édition : 2003.
Présentation de l’éditeur : « Revenus dans l’Empire de Gwendalavir, Ewilan et Salim partent avec leurs compagnons aux abords des Frontières de Glace pour libérer les Sentinelles. Ils repoussent en chemin les attaques de guerriers cochons, d’ogres et de mercenaires du Chaos, alliés des Ts’liches, mais se découvrent un peuple allié : les Faëls. Salim se lie d’amitié avec une marchombre, Ellana, dont les pouvoirs le fascinent ; tandis que, face au maître d’armes, Ewilan assoit son autorité et affermit son Don. Malgré les attaques d’une goule la petite troupe parvient à destination. Là Ewilan découvre le secret du Dragon…« 

Ma chronique :

Pour ce deuxième tome de la trilogie, nous retrouvons Camille/Ewilan et ses compagnons qui partent vers les Figés que doit délivrer la jeune adolescente. La majorité du récit consiste en une longue marche à travers Gwendalavir, prétexte à découvrir un peu plus ce monde parallèle, mais aussi à développer les relations entre les personnages. Un rêveur — sorte de moine ayant quelques pouvoirs médicaux — les accompagne dès le début de cet opus, et chemin faisant, la troupe accueille un Faël, membre d’une race à part, moqueuse, et prompte à relever les défauts des humains. Le voyage est entrecoupé d’affrontements avec des ennemis qui animent le récit, car nos héros sont traqués par les Ts’liches, les « grands méchants » de cet univers.

L’auteur conserve sa plume soignée, et il a un talent remarquable pour décrire en quelques mots un paysage ou une construction merveilleuse qui font rêver (mention spéciale à l’Arche). Le roman n’est pas exempt de clichés, notamment avec des personnages assez marqués, mais la prose est suffisamment fluide et évocatrice pour qu’on lui pardonne.

On connaît un peu plus la magie de cet univers, grâce à quelques cours que Camille suit, mais aussi à travers les combats que la troupe doit mener pour atteindre son objectif.

Cependant, j’ai relevé quelques facilités narratives, et des petites incohérences dans le scénario. Je ne lis pas assez de romans jeunesse pour savoir si c’est courant dans ce genre.

Quoiqu’il en soit, l’aventure est au rendez-vous, et je comprends que cette saga plaise aux enfants et adolescents. C’est avec plaisir que je lirai la suite.

Autres chroniques dans la blogosphère : signalez-vous en commentaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s