Fantasy, High Fantasy

Le mot de déliement (Cycle de Terremer, nouvelle), d’Ursula Le Guin

Mon avis : 16/20.

Genre : Fantasy.
Première édition : 1964 (The Word of Unbinding).
Présentation de l’éditeur :

Ma chronique :

Le Mot de déliement est le premier récit écrit dans l’univers de Terremer, bien avant les romans que nous connaissons. Il a été publié dans l’Intégrale des éditions Le Livre de Poche.

Cette courte nouvelle nous fait découvrir le mage Festin, prisonnier d’un mystérieux maître. Enfermé dans un cachot, il tente de s’échapper grâce à ses pouvoirs, en se transformant en brume ou en faucon. Mais chaque fois, il est rattrapé.

Cette première incursion dans Terremer recèle quelques éléments qui caractériseront de la série : une écriture littéraire, une inspiration des contes folkloriques, une magie puissante, mais qui ne peut pas tout réaliser, un prix à payer pour ses actions.

Avec sa fin douce-amère, la tonalité est donnée pour la suite.

Mon avis : 16/20.

Le Mot de déliement (Cycle de Terremer, nouvelle indépendante)
La Règle des noms (Cycle de Terremer, nouvelle indépendante)
Le Sorcier de Terremer (Cycle de Terremer, tome 1)
Les Tombeaux d’Atuan (Cycle de Terremer, tome 2)
La fille d’Odren (Cycle de Terremer, nouvelle indépendante)
L’Ultime Rivage (Cycle de Terremer, tome 3)
Tehanu (Cycle de Terremer, tome 4)
Contes de Terremer (Cycle de Terremer, tome 5)
Le Vent d’ailleurs (Cycle de Terremer, tome 6)
Au coin du feu (Cycle de Terremer, nouvelle indépendante)

6 réflexions au sujet de “Le mot de déliement (Cycle de Terremer, nouvelle), d’Ursula Le Guin”

  1. J’étais en train de me dire que je ne m’en souvenais plus, mais c’est qu’en fait je ne l’ai pas lue, elle n’est pas dans « Les Contes de Terremer », tout s’explique. Quelle joie du coup, j’ai encore du « Terremer » à lire. ^^

    Aimé par 1 personne

    1. L’édition du Livre de Poche propose les 4 nouvelles « indépendantes » du cycle de Terremer.
      * 2 nouvelles écrites avant les romans : Le mot de Déliement et La règle des Noms
      * 2 nouvelles écrites après : La fille d’Odren et Au coin du Feu. Pour ces 2 dernières, c’est la seule édition VF qui les propose.

      J'aime

      1. Oui, j’ai repéré qu’il fallait que je lise « Aux douze vents du monde » au Bélial’ pour les deux premières. Pour les deux autres c’est plus compliqué malheureusement. Mais on ne sait jamais, peut-être seront-elles ailleurs un jour. ^^

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s