Planet-Opera, Science-Fantasy, Science-Fiction

Les Terriens arrivent (Le Livre de Mars, tome 4), de Leigh Brackett

Genre : Science-Fantasy.
Première édition : 1967 en VF (The Coming of the Terrans, 1967 en VO).
Présentation de l’éditeur :
« « Tu as voulu connaître le shanga. Tu as paye pour cela, Terrien, et tu auras ce que tu as demandé. »
Il avait peur. Trop tard. Le Martien reprit :
« Le secret a été découvert par les sages de Caer Dhu. En fait, ils n’étaient pas si sages. Ils sont tous morts en une génération. Et Caer Dhu a été effacé de la surface de Mars.
– Quelle importance ? Ils ont été heureux.
– Es-tu heureux, Terrien ?
– Oui, haleta Burk. Oui ! »
Se tortillant et se renversant sur les peaux de bêtes, il fondait sous le feu du shanga. Comme il baignait, nu, dans le brasier resplendissant, il crut qu’un visage le contemplait. Une Martienne de haute lignée, à la lèvre arrogante, qui l’appelait par son nom.
– « Tu es fort, dit-elle. Tu vivras jusqu’à la fin. »
Il ne put se lever et rampa. Elle rit. Puis la nuit se fit et la u te commença. Quelque part, la mort l’attendait.
« 

Ma chronique :

Une lecture qui clôt le cycle du Grand Livre de Mars, qui s’avère être un recueil de nouvelles. Je les ai trouvées supérieures aux romans qui forment les autres volets de la saga, notamment les trois premières. Leigh Brackett est, à mes yeux, meilleure nouvelliste que romancière.

Les Terriens ont débarqué sur Mars et ont construit des cités marchandes, alors que les anciennes civilisations martiennes se sont écroulées depuis des millénaires et que leurs descendants survivent dans un environnement asséché et délabré. La plupart des Martiens restent fiers et réticents à accueillir les nouveaux venus.

Les nouvelles ont un ton désabusé, mais développent des thématiques intéressantes.

Le Jardin de Shanga : Burt Winters revient sur Mars, où sa fiancée a disparu dans le désert des années auparavant. Il prend la même drogue qu’elle, le Shanga, et veut aller plus loin pour suivre les traces de sa bien-aimée. Il connaîtra un voyage… waouh !

La Malédiction de Bisha : Fraser, médecin terrien isolé près d’une tribu martienne, reçoit la visite d’une cavalière et de son enfant. La mère s’enfuit en laissant Fraser seul avec Bisha. Il comprend rapidement que la fillette était accusée d’être maudite et aurait été sacrifiée par la tribu. Ardent défenseur de la rationalité, Fraser cherchera à sauver Bisha. Une fin marquante.

Les derniers jours de Shandakor : John Ross, anthropologue terrien, part à la recherche de Shandakor, cité inconnue des Terriens et habitée par une race dont il a croisé un des derniers représentants. Il espère décrocher une chaire à l’Université grâce à sa découverte. Nouvelle mélancolique sur le thème du refus de la réalité, et le choix de l’artifice pour masquer la désolation.

La Prêtresse Pourpre de la Lune Folle : Selden, un Terrien, nie l’existence de rites anciens chez les peuplades anciennes. Il sera fait prisonnier et amené loin de la cité marchande terrienne… J’ai trouvé le scénario et la conclusion de cette nouvelle peu vraisemblables.

La Route de Sinhara : Carey, un Terrien, défend la civilisation martienne contre le progrès terrien. Pourchassé, ses amis martiens l’aident à s’enfuir vers la mythique Sinhara. J’ai retrouvé dans cette histoire des défauts repérés dans les romans de l’auteure, notamment des rebondissements de l’histoire qui ne m’ont pas semblé crédibles.

L’Épée de Rhiannon (Le Livre de Mars, tome 1)
Le Secret de Sinharat (Le Livre de Mars, tome 2)
Le Peuple du talisman (Le Livre de Mars, tome 3)
Les Terriens arrivent (Le Livre de Mars, tome 4)

2 réflexions au sujet de “Les Terriens arrivent (Le Livre de Mars, tome 4), de Leigh Brackett”

    1. L’univers créé est intéressant (surtout pour l’époque, les années 50/60). Leigh Brackett a un grand talent pour créer des décors et une ambiance qui nous évadent. Je suis beaucoup plus mitigée sur ses rebondissements et parfois sur ses personnages. Disons que c’est une bonne lecture pour les vacances !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s