Planet-Opera, Science-Fantasy, Science-Fiction

L’Épée de Rhiannon (Le Livre de Mars, tome 1), de Leigh Brackett

Mon avis : 13/20.

Genre : Science-Fantasy.
Première édition : 1953 (The Sword of Rhiannon).
Présentation de l’éditeur : « Matt Carse, un aventurier terrien, a d’abord trouvé l’épée, qui l’a conduit à la tombe cachée. C’est là que les Quiru, les anciens dieux, ont enfermé pour l’éternité Rhiannon, le Maudit, le Déchu, le Hors-la-loi. C’est là que Matt Carse est projeté d’un seul coup dans un passé lointain. Il voit l’océan de Mars, disparu depuis un million d’années. Il rencontre les Rois de la Mer, engagés dans une guerre sans merci contre les cruels hommes de Sark et leurs maîtres Dlitiviens, Descendants du Serpent. Il capture la belle Iwain, fille du roi de Sark. Une force inconnue semble le posséder.
Cependant la partie est peut-être jouée d’avance. Les Quiru ont quitte Mars pour aller on ne sait où. Rhiannon est déjà captif de sa sépulture secrète avec tous les instruments de sa terrible puissance. L’ombre du Serpent s’étend sur la planète, et les Rois de la Mer auraient bien besoin de trouver le tombeau perdu. Carse en connaît l’emplacement et pourrait les aider.
Le malheur est qu’ils voient l’ombre noire au fond de lui et qu’ils n’ont pas confiance.
« 

Ma chronique :

Ce roman, disponible dans l’Intégrale Le Grand Livre de Mars, marque ma découverte de cette auteure qui fut aussi scénariste (Le Grand Sommeil, Rio Bravo ou encore Hatari). Contrairement à une croyance répandue, elle n’a pas écrit le scénario de l’Empire Contre-attaque : George Lucas rejeta sa proposition, mais comme elle décéda peu après qu’elle ait lui remis son manuscrit, il lui rendit hommage en la créditant au générique.

Revenons à L’Épée de Rhiannon : Carse, un Terrien habitant Mars, se retrouve projeté un million d’années dans le passé, à une époque où la planète était verdoyante, couverte d’océans et peuplée de différentes espèces humaines et hybrides qui vivent dans une civilisation pré-technologique.

L’auteure imagine une aventure dans un univers très vivant, où le héros va traverser maintes péripéties et être confronté à des êtres maîtrisant les pouvoirs d’une ancienne race humaine ayant quitté Mars. Le flou est maintenu sur l’origine technologique ou surnaturelle de ces pouvoirs. L’épée du titre elle-même appartenait à un membre de cette race, Rhiannon le Maudit, vu comme un dieu par les populations locales.

Découvrir un livre de science-fiction des années 50 est souvent plaisant, et ici Leigh Brackett nous offre un pur divertissement. Beaucoup de lecteurs louent son style parfois poétique, mais j’ai trouvé que certaines phrases ou descriptions étaient ampoulées ou avaient des mots mal choisis, et pouvaient me faire sortir de l’histoire. Peut-être était-ce dû à la traduction ?

Les personnages ont tous des caractères assez marqués, ce qui correspond bien au style épique de l’histoire. Il est étonnant de voir une femme auteure nous proposer un héros masculin assez proche du mâle alpha. J’ai préféré les personnages secondaires, le voleur roublard et la femme chef de guerre impitoyable.

Mon plus gros reproche concerne la construction du roman elle-même : dès les premiers chapitres s’accumulent des facilités scénaristiques qui m’ont fait soupirer, et qui m’étonnent de la part d’une scénariste. Quant au grand moment de la fin de l’histoire, il a des allures de TGCM (Ta Gueule C’est Magique).

Malgré tout, l’univers est sympathique, et je lirai la suite de cette saga.

Mon avis : 13/20.

L’Épée de Rhiannon (Le Livre de Mars, tome 1)
Le Secret de Sinharat (Le Livre de Mars, tome 2)
Le Peuple du talisman (Le Livre de Mars, tome 3)
Les Terriens arrivent (Le Livre de Mars, tome 4)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s