Hard-SF, Science-Fiction

Projet Dernière Chance, d’Andy Weir

Genre : Science-Fiction.
Première édition : 2021 en VF (Project Hail Mary, 2021 en VO).
Présentation de l’éditeur : « Ryland Grace est le seul survivant d’une expédition spatiale de la dernière chance. S’il échoue, c’est le sort de l’humanité et la Terre tout entière qui sera en péril.
Mais pour l’instant, il ignore tout de cela. Il ne se souvient même pas de son propre nom, et encore moins des objectifs de sa mission. Il sait seulement qu’il est resté en sommeil très, très longtemps. Et il vient de se réveiller pour découvrir qu’il se trouve à des millions de kilomètres de chez lui, avec deux cadavres pour toute compagnie.
Ryland se rend compte peu à peu qu’il doit faire face à une tâche impossible. Filant à travers l’espace, il lui faut trouver la clé d’un mystère scientifique insondable… et combattre un fléau qui laisse présager l’extinction de notre espèce.
Alors que chaque minute compte et que des années-lumière le séparent de l’être humain le plus proche, il est seul pour relever cet incroyable défi…
Mais l’est-il vraiment ?
« 

Ma chronique :

Un homme se réveille dans une salle futuriste, entouré de deux cadavres momifiés. Il ne sait pas qui il est, mais il possède des connaissances scientifiques qu’il peut monopoliser si nécessaire. Peu à peu, il se souvient de scènes vécues, de la ligne de Patrova émettant des infrarouges dans l’espace, du Soleil qui perd de la luminosité et menace la vie sur Terre, et d’une sonde envoyée sur Vénus…

Impossible de dévoiler plus longuement l’intrigue, sous peine de gâcher le plaisir de la découverte des futurs lecteurs ; sachez simplement qu’il s’agit d’une aventure spatiale hors du commun. Le roman regorge de rebondissements en tout genre, qui en réalité semblent logiques, voire probables si on tient compte de la suspension d’incrédulité inhérente à toute odyssée de l’espace. De même, évoquer certaines thématiques revient à trop en dire, mais on peut souligner que l’auteur livre en creux une réflexion sur les caractères des humains et, tout comme dans son premier roman Seul sur Mars, il met en scène de manière convaincante une coopération à grande échelle, ici pour sauver la planète. L’adaptation cinématographique serait déjà prévue, et c’est compréhensible quand on découvre les enjeux qui happent le lecteur. Je suis toutefois curieuse de connaître les effets spéciaux qui donneront vie à l’écran à certains phénomènes décrits.

Roman hard SF, le protagoniste est un ancien chercheur devenu professeur au collège : cette ficelle d’écriture permet de proposer au lecteur des explications simples et pédagogiques sur des notions scientifiques parfois complexes, dans un langage très accessible. La clarté des théories et des technologies présentées est une des marques de fabrique de l’auteur, qui aime aussi parsemer les pensées de son personnage de remarques humoristiques. La lecture n’en est que plus plaisante et on dévore l’histoire en espérant très fort que notre Géo-Trouvetout s’en sorte, alors même que plus il avance, plus sa situation devient critique. La tension est palpable, mais le héros est de ceux qui cherchent inlassablement des solutions.

Géo-Trouvetout, car encore une fois, Andy Weir a doté son personnage d’un tempérament bricoleur qui n’abandonne jamais face à l’adversité. L’auteur s’affirme comme un écrivain optimiste qui a foi en la science et en l’intelligence, et aussi en la coopération entre les êtres. On referme le livre avec le sourire, ce qui est rare avec la SF contemporaine « sérieuse ».

Autres chroniques dans la blogosphère : Le chien critique, Yogo, Gromovar, Feydrautha, Apophis, Lianne, Lorhkan, Elwyn,

9 réflexions au sujet de “Projet Dernière Chance, d’Andy Weir”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s