Essais et Analyses, Non-Fiction

Nouvelle histoire de l’ultra-gauche, de Christophe Bourseiller

Genre : Non-Fiction, Histoire.
Première édition : 2021.
Présentation de l’éditeur : « Ils ont pour nom de guerre les  » Black Blocs « , les antifas, les autonomes, les zadistes. Ils se définissaient hier comme situationnistes, conseillistes, luxemburgistes, marxistes libertaires, anarcho-communistes.
Ce sont eux les  » infiltrés « , les  » provocateurs « , les  » casseurs  » qui, au sein des manifestations, affrontent les policiers, vandalisent les commerces, dégradent les monuments. Eux qui occupent et radicalisent les fronts politiques, humanitaires ou écologiques, qui ferraillent au nom des Gilets jaunes, des sans-papiers, des néoruraux, des altermondialistes. Eux qui s’emparent de chaque foyer de contestation pour en faire un axe d’insurrection.
Ils forment l’ultra-gauche, cette mouvance qui se veut à la gauche de l’extrême gauche.
On la croyait finie. Elle est aujourd’hui plus active que jamais.
Christophe Bourseiller nous fait découvrir l’histoire de cette nébuleuse dissidente et la géographie de cet univers militant. Il raconte la chronique secrète de cette avant-garde critique de l’idéologie mais aussi de la culture, de la pensée, des arts. Il dessine le culte de la violence révolutionnaire qui l’anime.
Une plongée sans égale dans les marges.
Un travail d’investigation éblouissant, éclairant, indispensable.
« 

Ma chronique :

Je remercie Babelio et les éditions du Cerf pour l’envoi de cet ouvrage, qui retrace l’Histoire de l’ultragauche, principalement en Europe de l’Ouest, pendant le XXe et le début du XXIe siècle.

J’ai été surprise par le foisonnement de courants qui se séparent en ruisseaux tumultueux. Des intellectuels, aux noms généralement inconnus du public, qui débattent, publient des revues, s’unissent ou se divisent, adhèrent ou rejettent le marxisme, le léninisme ou le trotskisme. Certains restent fidèles aux grands penseurs d’extrême gauche, tandis que d’autres souhaitent les dépasser ou encore les renient. Les événements historiques marquent leur évolution — comme les autres familles politiques — et il est frappant de voir les hésitations de certains face à la montée du fascisme ou du nazisme dans les années 30.

Ces groupuscules (parce que si quelques courants arrivent quelquefois à attirer des milliers de militants, d’autres ne sont que le regroupement d’une poignée d’individus) ont profondément muté au cours du XXe siècle. Leurs modifications, scissions, déchirements et rapprochements donnent parfois le tournis, alors même qu’ils ont peu de présence auprès du public. S’ils ont une influence sur le déclenchement de mai 68, il faudra attendre ces dernières années pour qu’ils réapparaissent dans l’actualité (ZAD, manifestations des gilets jaunes en centre-ville).

À ce titre, il est très utile de découvrir ce livre pour connaître leur histoire. Il m’a enfin permis de comprendre pourquoi l’ultragauche refusait la démocratie, attitude qui ne peut que me choquer. D’après ces militants, le fascisme et la démocratie ne seraient que les deux faces du capitalisme, car dans les deux cas le système maintient l’oppression par le capital. Par exemple, fallait-il se rapprocher de l’URSS, ou les Républiques Soviétiques n’étaient qu’un capitalisme d’État ? Ce genre de débat justifie des conflits entre des intellectuels qui possèdent pourtant comme point commun le rejet la société moderne.

Un ouvrage érudit et documenté sur des courants idéologiques dont on parle sans y connaître grand-chose. Maintenant, je situe mieux les influences et les objectifs.

1 réflexion au sujet de “Nouvelle histoire de l’ultra-gauche, de Christophe Bourseiller”

  1. Je n’ai pas lu ce livre, mais il parait intéressant. On ne peut nier l’influence et la présence de l’Ultra Gauche actuellement en France et il est important de mieux comprendre ce qu’ils sont à un moment où ils peuvent exercer une influence importante par leur radicalité

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s