Science-Fiction, SF Générale

La fracture, de Nina Allan

Genre : Science-Fiction.
Première édition : 2017 (The Rift).
Présentation de l’éditeur : « Le jour où Julie réapparaît, 20 ans après sa mystérieuse disparition, l’histoire qu’elle raconte semble impossible…
Le 16 juillet 1994 dans la région de Manchester, Julie Rouane, dix-sept ans, prétexte un rendez-vous avec une copine pour s’absenter du domicile familial… et disparaît pendant plus de vingt ans.
Longtemps après l’abandon de l’enquête par la police, son père, Raymond Rouane, continue à explorer seul toutes les pistes possibles. En vain. La mère de Julie et sa soeur cadette, Selena, tentent elles aussi de faire front, chacune à sa manière.
Puis un soir, 20 ans après, une femme qui prétend être Julie contacte Selena. Alors qu’on avait soupçonné que l’adolescente ait pu être enlevée et assassinée – un homme de la région ayant avoué plusieurs meurtres de femmes -, l’histoire que Julie raconte à sa sœur est tout à fait différente, extravagante, impossible. »

Ma chronique :

Je remercie les éditions 10/18 et NetGalley pour l’envoi de ce livre, à l’occasion de la sortie en version poche de ce roman.

Comment le décrire ? Étonnant mariage de littérature introspective, de policier, de science-fiction, voire d’un brin d’ambiance fantastique, ce récit éclaté dans le temps et dans l’espace est avant tout une expérience de lecture.

1994, à Manchester, la jeune Julie disparaît et la police ne la retrouve pas. La vie de ses parents et de sa sœur Selena sera profondément marquée par ce vide. Pourtant, 20 ans après, Julie contacte Selena et demande à la rencontrer. Ce que raconte Julie de son vécu est énigmatique et intrigant. Où est la vérité ?

La narration s’aventure dans le passé et le présent, prend le temps de découvrir le quotidien de personnages dont le destin est bouleversé et s’attarde sur les souvenirs de Julie. Les pièces éparses du puzzle se dévoilent, tantôt elles éclairent le mystère et tantôt elles le renforcent. Tout comme sa sœur Selena, nous doutons tout en souhaitant y croire.

Histoire à la fois ancrée dans la réalité, et troublante par les multiples possibilités de réponses, sa lecture encourage à se laisser emporter par un univers qui, parfois, effleure la folie.

3 réflexions au sujet de “La fracture, de Nina Allan”

  1. Un excellent livre. Les « multiples possibilités de réponses » sont vraiment incroyables, on bascule sans cesse de l’une à l’autre et ça permet de questionner la vérité et la réalité de manière impressionnante.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s