Policier, Policiers et Thrillers

Sauve-la, de Sylvain Forge

Genre : Policier.
Première édition : 2020.
Présentation de l’éditeur : « Alexis Lepage, modeste employé d’assurances, est sur le point de se marier avec la fille de son patron lorsqu’il reçoit un message de Clara, son amour de jeunesse, qui refait surface après des années.
Alors qu’elle le supplie de l’aider à retrouver sa fille disparue, Alexis hésite. Que dissimule cette demande impromptue, si longtemps après leur séparation ? Et pourquoi Clara refuse-t-elle de le rencontrer ?Replongé dans un passé dont il n’a jamais fait le deuil, Alexis va partir à la recherche d’une fille dont il ignore tout.
Son enquête le conduira droit en enfer.
Un thriller haletant sur l’intrusion du numérique dans nos vies,
son impact sur nos représentations du monde et de la mort. »

Ma chronique :

Je remercie NetGalley et les éditions Fayard pour l’envoi de ce livre.

Alexis, la quarantaine et sur le point de se marier avec Clémence, reçoit un message de Clara, son amour de jeunesse qui l’avait quitté plus de vingt ans auparavant. Elle lui écrit qu’elle se meurt d’un cancer et qu’elle pense que sa fille déclarée décédée dans un accident de bus en montagne est toujours vivante. Clara demande à Alexis de rechercher sa fille. Il part dans les Pyrénées, près de la frontière espagnole…

Le récit décrit bien l’atmosphère de ces régions de montagnes isolées, ces villages qui ont peu d’animation et ses habitants dont l’horizon s’arrête aux sommets qui les entourent. Le lecteur a l’impression de vivre dans des vallées encaissées, de dormir dans des auberges délabrées et de rencontrer des personnages hors du temps.

Les liens réels entre Alexis et la fille de Clara sont dévoilés tôt dans le roman, et font partie de ses ficelles de scénario peu crédible et trop utilisés. Mais une fois qu’on l’accepte, on plonge dans une enquête qui s’ouvre sur plusieurs pistes, et l’écriture fluide sert un récit palpitant.

En toile de fond, l’auteur, spécialiste en cybersécurité, souligne la place de plus en plus grande du numérique dans nos vies. L’évolution de l’intelligence artificielle, qui parvient à analyser nos écrits et à nous répondre de façon sensible, est perturbante. Les relations entre l’humain et la machine sont ici glaçantes. L’imitation de la conscience et des sentiments n’est pas exempte de défauts, mais elle se rapproche dangereusement de l’illusion quasi-parfaite.

Sous couvert d’un polar captivant, ce roman nous délivre un message inquiétant, car la technologie existe déjà.

1 réflexion au sujet de “Sauve-la, de Sylvain Forge”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s