Policiers et Thrillers, Thriller

L’Inconnu de la forêt, de Harlan Coben

Genre : Policier.
Première édition : 2020 (The Boy from the Woods).
Présentation de l’éditeur : « Vous ne savez rien de lui, il est pourtant votre seul espoir.
Le maître incontesté du thriller vous emmène en balade sur le chemin d’une nouvelle insomnie… Prenez garde à ne pas vous perdre.
Wilde.
Son nom est une énigme, tout comme son passé
Il a grandi dans les bois. Seul.
Aujourd’hui, c’est un enquêteur aux méthodes très spéciales.
Vous ignorez tout de lui.
Il est pourtant le seul à pouvoir retrouver votre fille et cet autre lycéen disparu.
Le seul à pouvoir les délivrer d’un chantage cruel. D’un piège aux ramifications inimaginables.
Mais ne le perdez pas de vue.
Car, dans la forêt, nombreux sont les dangers et rares ont les chemins qui ramènent à la maison.
« 

Ma chronique :

Je remercie NetGalley et les éditions Belfond pour l’envoi de ce roman.

Naomi, jeune adolescente harcelée dans son collège, disparaît. Un de ses camarades, Matthew, demande à Hester, sa grand-mère avocate pénaliste de renom, d’enquêter. Hester va solliciter l’aide de Wilde, qui était le meilleur ami de son fils décédé, et qui est surtout un ancien enfant trouvé dans la forêt dont les origines restent mystérieuses.

Ce thriller est un vrai page-turner : les chapitres sont courts et rythmés, les points de vue s’alternent et les rebondissements nombreux. Je l’ai dévoré ! L’auteur a un talent indéniable pour happer le lecteur qui tourne page après page, car attendre pour connaître la suite est un supplice.

Les investigations menées par le duo les entraîneront dans diverses strates de la banlieue de New York, du manoir cossu d’un couple de riches parents d’élèves et évoluant dans le monde de la télévision, à la bicoque du père de Naomi, employé terne et absent. On passe allègrement du candidat à la présidentielle, homme malsain entouré de secrets, à la veuve qui a des difficultés à refaire sa vie puis au vieux policier respectueux. La galerie de personnages et de lieux est foisonnante, et fait partie de l’intérêt du roman.

Si Hester est une avocate impitoyable dans son activité professionnelle, mais dévouée à sa famille, Wilde s’avère être le personnage le plus fascinant : ancien enfant trouvé dans la forêt, héritier de Mowgli dont personne ne connaît les origines, pas même lui. Ses courses dans les bois, sa méfiance innée, ses talents de pisteur et son passé dans l’armée en font un homme hors du commun. Adulte, il a du mal à tisser des relations avec son entourage, il se montre néanmoins attaché à quelques rares personnes… Et on a envie d’en savoir plus sur lui ! J’espère qu’il y aura une suite qui nous en dévoilera davantage sur lui.

3 réflexions au sujet de “L’Inconnu de la forêt, de Harlan Coben”

    1. Oui, c’est un roman idéal si tu as envie de te changer les idées et plonger dans un récit qui te fait oublier le reste. L’autre avantage de Harlan Coben, c’est aussi que ce n’est jamais sanglant, donc ça passe tout seul.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s