Policiers et Thrillers, Thriller

La seconde épouse, de Rebecca Fleet

Mon avis : 15/20.

Genre : Policier.
Première édition : 2020 (The Second Wife).
Présentation de l’éditeur : « Elle fait partie de la famille. Pour le meilleur et pour le pire.
Quand Alex a rencontré Natalie, celle-ci a changé sa vie. Après la mort tragique de sa première femme, avec qui il a eu une fille, Jade, à présent adolescente, il est déterminé à former de nouveau une famille unie.
Mais son bonheur naissant se brise lorsque sa maison est ravagée par les flammes. Jade soutient qu’elle a vu un homme s’introduire chez eux le soir de l’incendie ; Natalie affirme au contraire qu’il n’y avait personne. Alex doit alors faire un choix impossible : croire sa fille ou croire sa nouvelle femme.
Et si cette dernière ne lui avait pas tout raconté sur son passé ? »

Ma chronique :

Je remercie NetGalley et les éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce livre.

2017. Une nuit en Angleterre. La maison d’Alex est la proie des flammes alors qu’il est à une soirée avec des clients. Quand il arrive sur le lieu de l’incendie, sa femme Natalie est à l’extérieur, effondrée, tandis que sa fille adolescente — enfant de son premier mariage — est sauvée in extremis par un pompier mais inconsciente. Alex ne peut s’empêcher d’en vouloir à sa seconde épouse de ne pas avoir mis Jade hors de danger. L’angoisse étreint Alex jusqu’à ce que sa fille se réveille à l’hôpital le lendemain. Elle lui confie qu’elle a vu un homme dans la maison la nuit de l’événement, et Alex doute de sa femme. Le couple se détériore lentement.

1999. Rachel, jeune femme réservée, tente de protéger sa jeune sœur Sadie qui n’en fait qu’à sa tête, se drogue et plonge dans le monde interlope de la nuit. Celle-ci devient obsédée par un patron de boîte de nuit dont l’aînée Rachel se méfie immédiatement.

Deux histoires temporelles avancent en parallèle et explorent le schéma classique du passé enfoui qui refait surface et qui poursuit les protagonistes. L’intérêt de ce polar réside dans le portrait de chacun des personnages, grâce à des chapitres consacrés à leurs points de vue. On plaint Rachel, qui s’oblige à jouer le rôle d’aînée réfléchie et protectrice, face à une sœur irresponsable et à la dérive. On souhaite que le couple Alex et Natalie surmonte cette épreuve.

L’ambiance est aussi bien retranscrite, que ce soit Londres ou Brighton. L’écriture est fluide et les chapitres s’enchaînent en maintenant un rythme soutenu.

Je n’ai pas vu venir le rebondissement final ! Ce roman s’avère être une lecture sympathique pour un bon moment de détente, sans être inoubliable.

Mon avis : 15/20.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s