Fantasy, High Fantasy

La Quête des héros perdus (cycle de Drenaï, tome 9), de David Gemmell

Genre : Fantasy.
Première édition : 2003 en VF (Quest for Lost Heroes, 1990 en VO).
Présentation de l’éditeur : « L’Empire drenaï n’existe plus. Les Nadirs continuent leur progression à la recherche d’esclaves. Mais un jour, les esclavagistes capturent une jeune villageoise dont Kiall, un jeune homme timide, est amoureux. Comme un héros de légende, il va partir à la recherche de son aimée. Et il ne sera pas seul car, sortis de leurs retraites, viennent se joindre à lui les anciens héros de la bataille de Bel-azar. Et l’un d’entre eux possède un secret qui pourrait bien changer la face du monde…« 

Ma chronique :

Je continue, sporadiquement, à découvrir le cycle de Fantasy héroïque Drenaï en lisant les tomes par ordre de parution, et non par ordre chronologique, afin de mieux apprécier (ou pas) l’évolution de l’écriture de l’auteur. Ce nouveau tome se déroule une génération après le précédent (dans l’ordre chronologique). Des héros d’une bataille (non décrite dans la saga) ont vieilli et leurs rêves, s’ils en ont eu, se sont envolés. Charéos est l’héritier du Comte de Bronze qui a rejeté sa famille, et il est devenu le maître d’armes du comte de Talgithir. Mais son honneur et son sens de la justice lui font commettre un acte qui lui vaudra l’inimitié du comte de Talgithir. Beltzer est un géant exceptionnel avec une hache, qu’il a perdue, et s’est transformé en ivrogne sale et puant. Finn est un archer talentueux, fuyant les humains et vivant en ermite avec Maggrig, un autre ancien héros.

Kiall, un jeune fermier, veut sauver la jeune femme dont il est amoureux — amour pourtant non partagé — alors qu’elle a été enlevée pour être vendue comme esclaves aux Nadirs. Charéos le suit, en partie parce qu’il n’a plus d’autre but, dans ce qui deviendra sa quête. Au fil des premiers chapitres, ses anciens compagnons eux aussi décideront de les accompagner, même si tous savent qu’il est suicidaire de s’en prendre aux terribles Nadirs, peuple de guerriers des steppes.

On retrouve dans ce roman un des thèmes favoris de l’auteur, les vieux héros fatigués qui s’engagent dans un dernier combat. Pourtant, on n’a pas de grande bataille finale épique, contrairement aux tomes de la saga que j’avais lus (même s’il y a beaucoup de combats !). Et c’est tant mieux, car les longues descriptions de batailles m’exaspèrent. Ici, l’accent est mis sur les personnages et le monde très sombre dans lequel ils évoluent, les trahisons et les désirs des uns et des autres qui se modifient au fil des situations, et l’action n’est jamais oubliée.

Et comme toujours dans la saga, la magie des shamans influe sur le cours de l’histoire, et convoque des démons des ténèbres et les fantômes des morts qui, eux aussi, ont leurs propres volontés.

Ce récit se lit avec grand plaisir (beaucoup plus que le roman précédemment publié, Waylander), grâce à la fluidité du texte et des péripéties pleines d’actions, entrecoupées par les réflexions des différents narrateurs qui les font progresser. Un bon moment à passer avec ces héros pas si perdus que ça !

Malgré l’univers sombre, ce roman est une lecture idéale pour la détente et l’évasion.

Autres chroniques dans la blogosphère : Lorhkan,

Waylander (cycle de Drenaï 1, ordre de parution 3)
Waylander II (cycle de Drenaï 2, ordre de parution 5)
Waylander III (cycle de Drenaï 3, ordre de parution 9)
Druss la légende (cycle de Drenaï 4, ordre de parution 6)
la Légende de Marche-Mort (cycle de Drenaï 5, ordre de parution 7)
Loup-Blanc (cycle de Drenaï 6, ordre de parution 10)
Légende (cycle de Drenaï 7, ordre de parution 1)
Le Roi sur le Seuil (cycle de Drenaï 8, ordre de parution 2)
La Quête des héros perdus (cycle de Drenaï 9, ordre de parution 4)
Les Guerriers de l’hiver (cycle de Drenaï 10, ordre de parution 8)
Les Épées de la nuit et du jour (cycle de Drenaï 11, ordre de parution 11)

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s