Fantasy, Merveilleux

Morwenna, de Jo Walton

Genre : Fantasy.
Première édition : 2014 en VF (Among Others, 2011 en VO).
Présentation de l’éditeur : « Morwenna Phelps, qui préfère qu’on l’appelle Mori, est placée par son père dans l’école privée d’Arlinghurst, où elle se remet du terrible accident qui l’a laissée handicapée et l’a privée à jamais de sa soeur jumelle, Morganna. Là, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction. Delany, Zelazny, Le Guin et Silverberg peuplent ses journées, la passionnent. Un jour, elle reçoit une photo où sa silhouette a été brûlée… Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est sa propre mère ? Elle peut chercher dans les livres le courage de combattre.« 

Ma chronique :

1979 : Morwenna, jeune adolescente handicapée à cause de l’accident qui a tué sa sœur, arrive dans le pensionnat où l’a envoyée son père rencontré pour la première fois peu de temps auparavant. Morwenna demeure à part au milieu de ses camarades. Grande lectrice assouvissant sa passion de la SF et de la Fantasy pendant les heures où les autres élèves font du sport, elle tient un journal intime dans lequel elle décrit ses journées, ses lectures, mais aussi ses rencontres avec les fées.

Car Morwenna voit les fées. Pas les fées de contes d’enfants, mais des êtres énigmatiques qui vivent dans la nature, et que peu d’autres personnes voient. On les voit si on y croit, d’après Morwenna, qui par ailleurs a peur de sa mère — décrite comme une sorcière — et qui s’interroge sur la magie.

Pendant presque la totalité du roman, je me suis demandé les fées de Morwenna sont réelles ou le fruit de son imagination, et si les événements qu’elle cite ne sont pas arrivés par hasard plutôt que par incantation. La frontière entre le réel et le rêve est tenue, et le souvenir de sa sœur décédée plane sur Morwenna.

Texte littéraire (amateurs d’action, passez votre tour), hommage aux auteurs de science-fiction et de Fantasy, journal intime introspectif d’une jeune fille qui grandit entre deux univers, récit d’un apprentissage, ce roman vaut le détour !

Autres chroniques dans la blogosphère : Gromovar, Yogo, Lune, Xapur, Tigger Lilly, Nevertwhere, Just A Word, Baroona, Boudicca, Lorhkan, Le Panda,

9 réflexions au sujet de “Morwenna, de Jo Walton”

  1. Celui-là, quand je l’ai vu passer au rang des nouveautés, je me suis dis, à son pitch, qu’il était fait pour moi: sa lenteur, son curieux regard sur la SF. Il m’a rappelé un titre d’Umberto Ecco qui, de semblable manière, tournait autour de la BD: »La Mystérieuse Flamme de la reine Loana ». Je cite Wikipedia: « Yambo est un libraire antiquaire amnésique de 60 ans. Sorti d’un coma, pour retrouver ses souvenirs, il relit tous les livres de sa jeunesse pour débloquer un à un les loquets de sa mémoire. C’est l’occasion pour lui de replonger dans l’Italie fasciste de son enfance à travers ses premiers romans d’aventure et les bandes dessinées et de comprendre pourquoi il est obsédé par le brouillard. La Mystérieuse Flamme de la reine Loana contient de nombreuses illustrations issues de bandes dessinées, affiches ou publicités d’époque, ainsi que des textes de chansons populaires (celles-ci sont traduites en vers dans l’édition française). »

    Aimé par 1 personne

      1. Je ne sais pas trop pourquoi, les pitchs sont pourtant sensiblement différents, mais ton roman me fait aussi penser à « lignes de vie » de Graham Joyce. QQchose dans la lenteur. Bout de 4 de couv: « Des vies simples et émouvantes auxquelles se mêlent presque imperceptiblement l’étrange et le merveilleux, l’ordinaire et l’extraordinaire. ». J’avais adoré.

        Aimé par 1 personne

  2. C’est un peu de la triche ce livre, est-ce qu’on peut vraiment ne pas l’aimer quand on est un lecteur régulier, d’autant plus d’imaginaire ? ^^
    Vu ta réponse à Tigger Lilly, je vais discrètement placer qu’il faut que tu lises « Mes vrais enfants ». (je suis discret là, non ?)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s