Anticipation, Science-Fiction

Plaine-guerre, de Thierry Di Rollo

Genre : Science-Fiction.
Première édition : 2020.
Présentation de l’éditeur : « « Le ciel noir se hachure de longs traits rouges ; ce sont les tirs ennemis qui embrasent l’horizon. Ils pilonnent depuis trois jours et deux nuits la ligne du front ; là-bas. Parfois, on entend les déflagrations qui se suivent dans le lointain silence de la plaine nue. Tout est désolé, ici. Il n’y a plus un arbre, plus rien, seulement l’étendue séchée où s’alignent les chars de soutien. Par milliers. »
Sed est soldat. Depuis dix ans, il se bat sur la plaine-guerre, au sein d’un conflit sans rime ni raison. Jusqu’au moment où sa demande de permission lui est enfin accordée. Retourner chez lui, enfin… Peut-être.
« 

Ma chronique :

Cette courte nouvelle (environ 20 pages) a reçu le prix des lecteurs de la revue Bifrost pour l’année 2020, catégorie francophone (et comme chaque année après l’annonce des prix, les éditions le Belial la proposait gratuitement en version numérique). C’est pour moi l’occasion de découvrir l’auteur.

Nous plongeons dans la guerre, avec une scène cauchemardesque où le narrateur — un simple soldat — avance à côté d’un char. Bruits, pénombre, cadavres qui jonchent le sol… La déshumanisation est à son œuvre, même les relations avec les camarades d’armes ou les supérieurs sont brutales. Mais Sed a demandé une permission, il y a droit, il réclame un « stuckler » pour sortir du champ de bataille…

Récit désespéré sur la guerre et son impact sur les esprits, il vaut le détour pour sa plume fluide, ainsi que pour son ambiance qui évoque Verdun et évolue doucement vers un univers SF… qui reste si proche des guerres « totales » du XXe siècle.

Autres chroniques dans la blogosphère : Baroona,

8 réflexions au sujet de “Plaine-guerre, de Thierry Di Rollo”

  1. Tu as le sens du timing, lire cette nouvelle pile à la sortie du cru 2021. ^^
    J’avais malheureusement prédit assez justement dans mon billet (merci pour le lien) : si ce que tu en dis m’évoque des souvenirs, il ne m’en reste rien de plus que ça. Mais je crois être quand même d’accord avec ton avis. ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je me suis effectivement souvenue de mes ebooks des anciens prix Bifrost – que j’ai l’habitude de télécharger – lors de l’annonce de ces derniers jours !
      En plus, je prévois de lire prochainement Bankgreen du même auteur, c’était donc la bonne occasion.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s