Planet-Opera, Science-Fiction

Le Chasch (le Cycle de Tschai, tome 1) de Jack Vance

Mon avis : 16/20

Genre : Science-Fiction (Planet-Opera).
Première édition : 1968 (City of the Chasch).
Présentation de l’éditeur : « Tschaï est une planète un peu plus grosse que la Terre, à douze années-lumière de celle-ci. Quatre peuples étranges (correspondant aux quatre différents tomes), issus du croisement entre des hommes et des extraterrestres, se partagent les lieux. Ils suivent chacun une histoire et des objectifs propres, mais tous sont d’accord au moins sur un point : les humains sont des esclaves.
Adam Reith, éclaireur à bord de l’Explorateur IV, est chargé de découvrir l’origine des signaux émis depuis Tschaï il y a deux siècles. Et se jette, seul, dans la gueule du loup… mais un éclaireur n’est-il pas « pour moitié un acrobate, pour moitié un savant fou, et aussi un monte-en-l’air…, quelqu’un qui aime le changement », comme l’explique le commandant Marin, capitaine à bord de l’Explorateur IV. Et, en effet, seul le courage, la détermination et l’ingéniosité de Reith lui permettront de survivre dans ce milieu hostile. De cet affrontement entre Reith et Tschaï naît un récit d’exploration hors normes, où la planète joue un rôle aussi important que le héros lui-même
. »

Ma chronique :

Pour ma première lecture d’un roman de Jack Vance, j’ai eu le plaisir de découvrir un vrai livre d’aventures !

Adam Reith est le seul rescapé d’un vaisseau spatial terrien, qui échoue sur une planète isolée, Tschaï. Elle se révèle peuplée de nombreuses espèces humanoïdes, d’hommes asservis et génétiquement modifiés au fil des millénaires, mais aussi d’humains isolés et appelés ici les sous-hommes. Jack Vance nous décrit un monde assez proche de la fantasy mêlant archaïsme et bribes de technologie, dans des paysages exotiques qui excitent l’imagination.

Le héros s’engage dans un périple tumultueux avec quelques compagnons de fortune, en découvrant les coutumes locales souvent cruelles. Chaque race voire chaque ville a sa propre culture et ses castes, dans une ambiance d’hostilité entre les peuples. le danger est omniprésent, et les retournements de situation sont nombreux. C’est un livre qu’on lit sans voir le temps passer.
Seul humain instruit sur cette planète, Reith réussira-t-il à revenir sur Terre ? Pour ce premier tome, il se retrouve en lutte contre les Chaschs et leurs esclaves, les hommes-Chaschs.

A la fin de ce livre, je n’ai qu’une envie : lire la suite !

Un bémol sur le livre toutefois : Jack Vance fait partie de cette génération d’auteurs qui ne savaient pas construire de personnage féminin crédible (disons les choses ainsi…).

Mon avis : 16/20

4 réflexions au sujet de “Le Chasch (le Cycle de Tschai, tome 1) de Jack Vance”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s